Le Premier de Valmy 2016 75 cl

Nouveau produit

Le Premier de Valmy Agrandir

AOP Côtes du Roussillon

Un vin puissant et charnu, riche d’arômes de fruits murs et aux tanins veloutés. Il est concentré et gourmand, avec de jolies notes de réglisses et d'épices.

A servir à 16-18°C. Cuisine orientale et méditerranéenne, osso-bucco, agneau au thym, civet, fromages affinés

Médaille d'Or

Plus de détails

18,50 €

TTC

Remise sur la quantité

Quantité Remise Vous économisez
6 0,50 € Jusqu'à 3,00 €

Les vignes

Les parcelles parties de parcelles où les baies de Syrah, Mourvèdre et Grenache noir sont les plus concentrées et que nous avons appris à reconnaître au fil des ans, servent à l’élaboration de cette cuvée. Les ceps font l’objet d’une attention particulière : la charge est, certaines années, fortement ajustée, un effeuillage est pratiqué autour des grappes pour améliorer la ventilation des baies en cas d’humidité. La maturation est suivie précisément jusqu’à l’apparition des premiers flétrissements de baies qui déclenchent la vendange. Les grappes font l’objet d’un premier tri à la parcelle et sont transportées au chai en caisse où un second tri manuel est effectué.

La vinification et l’élevage

L’élaboration de cette cuvée repose sur trois vendanges, une par cépage, en raison de leurs différences de précocité.
Comme pour les autres cuvées élevées en fûts de chênes, les macérations sont conduites de façon traditionnelle et durent environ quatre semaines. Elles sont suivies quotidiennement au travers de dégustations assurées par le maître de chai.
Une partie des volumes est placée dans des fûts neufs dès la fin de la fermentation alcoolique. L’élevage dure environ un an en fûts de chêne français exclusivement. L’assemblage final est décidé à l’issue d’une dégustation où ne sont retenus que les composantes les plus intéressantes. Après la mise en bouteille, le vin est élevé au moins un an en bouteille avant d’être mis en marché.

La dégustation

La robe est rouge soutenu. Le nez est puissant avec des notes de torréfaction, de vanille et de réglisse apportées par la Syrah. Le Grenache noir s’exprime en bouche au travers de notes légèrement poivrées alors que le Mourvèdre et la Syrah apportent à l’équilibre du vin qualité des tanins et volume en bouche.

Température ambiante 16° - 18°C
Bouteilles par an 8 000 bouteilles
Encépagement Grenache noir, Mourvèdre, Syrah
Hl / Ha 35
Les accords mets et vins Viandes rouges, côte de boeuf, civets et fromages affinés